Accueil > item1

LE CANAL DES ECHUDES


Long de 5,5 Km, il est un bief artificiel creusé à main d'homme sur la rive droite de la Chalaronne, probablement avant le XV° siècle, de l'étang de Tallard à la Saône (à Thoissey).

Le terme d'échudes semble purement local (il viendrait du verbe "eschoir" comportant l'idée d'amenée d'eau et de chute).
Créé au départ pour l’irrigation, il alimenta par la suite jusqu’à 12 moulins à farine et à huile. La plupart ont disparu ou ont été sauvés par des transformations en maisons bourgeoises.

Ce canal approvisionnait aussi les lavoirs, comme celui à 6 bassins à St Didier sur Chalaronne, visible à l’entrée du camping, au début de l’itinéraire pédestre " circuit des moulins " ou celui de Thoissey, en face de l’hôpital. Il fut utilisé également pour le trempage des osiers ou des peaux de vannerie.

 

Lavoirs Thoissey

LA SAONE ET SES PRAIRIES INONDABLES

"Le Val de Saône" marque la limite historique et géologique du département de l'Ain avec la Saône et Loire et le Rhône sur 82 Km.
La pente extrêmement faible de la Saône, ainsi que l’importance du bassin versant qu’elle draine, sont à l’origine de débordements très fréquents. Ainsi, le Val de Saône est un immense champ d’inondation, particulièrement large lors des grandes crues.
Il constitue ainsi la zone humide la plus étendue du bassin Rhône-Mediterranée-Corse, et l'une des plaines alluviales les mieux conservées de France.

Ce grand ensemble de prairies humides et de milieux associés, répartis tout au long de la vallée, en font un site remarquable, par son étendue et sa biodiversité, au niveau national et même européen.

Ce grand ensemble de prairies humides et de milieux associés, répartis tout au long de la vallée, en font un site remarquable, par son étendue et sa biodiversité, au niveau national et même européen. 

Haut lieu de promenades, les bords de Saône sont considérés comme un des plus beaux sites touristiques fluviaux de France.

C'est un éco-complexe particulièrement riche en faune et flore ; la diversité des oiseaux reflète la grande variété écologique ; dans ses prairies de fauche existe une soixantaine de plantes herbacées dont la Fritillaire pintade avec sa grosse clochette qui ponctue de rouge les grandes prairies au début du Printemps (espèce rare et protégée).

C’est une des rivières les plus poissonneuses de France, paradis des pêcheurs.

De nombreuses embarcations de pêche et de loisirs y naviguent ainsi que de plus importants bateaux provenant de Marseille et d’Amsterdam, qui trouvent sur chaque rives, ports et haltes abritant de nombreux restaurants et guinguettes caractéristiques, qui servent les fritures de poisson et de grenouilles, ou la Pochouse, accompagnées de produits fermiers locaux, le tout arrosé de nos vins du Mâconnais, du Beaujolais, et du Bugey. 





Vue aérienne Saône

>>Retour à la page d'acceuille!<<

www.observatoire-saone.fr