Accueil > Communauté de communes > Communes > ST-ETIENNE > Un peu d'histoire sur St Etienne...

Un peu d'histoire................

Ancienne laiterie
Le pont de St Etienne sur Chalaronne

DU MOYEN AGE AU XXème SIECLE


La plus ancienne mention de l’église date de 984.

Moyen Age : il existait plusieurs seigneuries :

- Barbarel avec château fort,
- Bézenin ou Beseneins avec poype et château fort,
- Collonge : terre avec château fort,
- Chazelle était une paroisse sous le vocable de Saint Blaise,
- Beaumont : fief en toute justice avec château.
D’autres fiefs sont mentionnés : Tallard, Ville-Sollier, Porteboeuf.


L’Ancien Régime : l’histoire du village à cette époque nous est mieux connue grâce aux registres paroissiaux tenus par l’Abbé Gay, curé de la paroisse au XVIII ème siècle.

On a pu grâce à cette source, étudier l’évolution de la population.
En 1683 Saint Etienne compte 1100 habitants qui ne sont plus que 700 en 1710 à la suite des famines qui frappent la France et la Dombes à la fin du règne de Louis XIV ème siècle. La population remonte ensuite pour atteindre en 1759, 1101 âmes, puis en 1209 en 1790. Jusqu’au milieu du XVIII ème siècle cependant la crainte des famines est toujours présente car les rendements agricoles sont faibles.


La Révolution : à Saint Etienne, le premier acte de la Révolution est l’élection, le 23 février 1790 du maire et de ses conseillers municipaux par 109 électeurs.
Jean Nicolas Pravieux devient maire.
La commune célèbre la fête de la fédération (14 juillet 1790) et plante l’arbre de la liberté en août 1792 près du clocher.


La commune change de nom le 30 nivôse an II, elle devient Chalaronne.
Pendant la Révolution, l’église subit de nombreux outrages : le clocher et le fronton sont démolis.

Jean Louis Arriveur est nommé maire par le préfet en 1800.


XIX ème : démolition de l’ancien presbytère et reconstruction d’un nouveau provoque un long conflit entre le conseil municipal et le maire.


XX ème siècle : la guerre de 1914/18 avec ses nombreuses victimes, accélère le mouvement d’exode rural déjà largement amorcé au milieu du XIX ème siècle : 1639 habitants (maximum) en 1851, 1108 en 1921, 938 en 1946. Le redressement démographique s’amorce dans les années 1980 grâce aux lotissements. On compte alors 810 habitants en 1982 et 1048 en 1990.

Chateau
centre village

De Maire en Maire ..............................

Les dates les plus anciennes sont confuses dans les registres.

1790 : Jean Nicolas PARVIEUX             1792 : Joseph NIGUET
 
1800 : Jean Louis ARRIVEUR               1848 : Claude Antoine BRUNARD

1851 : Claude PRAVIEUX                        1880 : Antoine MACHURAT

1881 : Louis Joseph PERRAUD            1885 : Pierre Joseph GOIFFON

1900 : Victor Julien DESCOURS           1901 : Claude DUBOST

1919 : Pierre LAPALUD                           1920 : Etienne MILLERON

1930 : Jean Marie MOUROUX                1944 : Marius DIOT

1945 : Joannès PONCET                        1953 : Etienne SANDELION

1954 : Joseph ORGERET                       1971 : Robert CHAMBAUD

1977 : René SERCY                                 1978 : Charles BAILLY

2001 : Guy RENAUD                                 2008 : Serge VARVIER .......


ST ÉTIENNE A TRAVERS QUELQUES PHOTOS...........................

ST ETIENNE A TRAVERS QUELQUES PHOTOS............................

(la vidéo est à mettre en lecture en cliquant en bas à gauche)