Accueil > Patrimone culturel de st Etienne

SAINT ETIENNE SUR CHALARONNE

L'Eglise et les Croix de missions :

L'Eglise:

Elle fut construite à la place d’une chapelle écroulée en 1710 par la Chalaronne, une grande partie de l’Eglise actuelle date du XVIII° siècle, et le clocher de 1826.

Lits alternés de galets et de pierres, l'intérieur a été récemment rénové.

Les Croix de missions:

On en dénombre sept dans la commune.

- Ville-Sollier : elle à été reconstruite en 1944 après avoir été démolie par accident en abattant les arbres (en pierre et en ciment).Inscription : "O crux ave spes unica" mission de 1890.

- Saint Martin : croix en pierre. Inscription "INRI" Pas de date.
Beaumont: croix en pierre. Inscription : 26 mai 1901, Jésus Christ notre rédempteur, Doux coeur de Marie-Soyez notre salut, Doux coeur de Jésus. Soyez mon amour (300 jours) Christo redemptori.

- Au Moyne : croix en pierre, récemment restaurée. Inscription "Croix de mission - 83".

- Collonge : croix en pierre effondrée, sur le socle était inscrit  "Don de Mme Vve Piron 1853" ,  "restaurée mission 1936". (Projet de restauration.)

- Place de l'église : croix en acier avec socle en pierre. Elle à été déplacée en 1875 pour permettre la construction de la bascule. Inscription : "Croix de mission 1840 - Soyez fidèles", "mission 1861". Projet de restauration.

- A l'étang (à l'angle du lotissement La Chalaronne) : croix en pierre. Inscription "1887".

église et croix de Saint Etienne sur Chalaronne

La Chapelle Saint Blaise :

Chapelle Saint Blaise

Petite Chapelle-Oratoire en bordure de route, au hameau de même nom, elle a été construite vers 1855 par Antoine Bourdon.

Elle appartient actuellement à la commune. Une inscription est gravée sur le pilier gauche de la barrière fermant l’enceinte indique la date 1855 au dessus des initiales Bn Ae qui surmontent une tenaille et un marteau entrecroisés.

On retrouve la même inscription sur le pilier droit mais avec deux clés entrecroisées.

Des processions et pèlerinages étaient organisés vers Saint Blaise pour prier le patron des laboureurs et le protecteur du bétail (fête le 3 février).


Le Château de Beaumont (privé):

Edifice datant du XIXème siècle qui a été construit par M. Gauthier puis vendu à la famille De Clavière; actuellement il est la propriété de M. De Brisis, gendre de M. De Clavière.

L’édifice actuel est un élégant bâtiment carré, comportant des tours d’angle et de nombreuses ouvertures.

Une terrasse domine le parc qui borde la route de Saint Didier sur Chalaronne à Châtillon sur Chalaronne.

De vastes écuries d'architecture normande pouvaient recevoir 12 chevaux dans des box garnis de lambris.

Les habitants du village les avaient surnommés le "palais des chevaux".

Ce bâtiment comporte aussi un curieux manège actionné par 2 chevaux qui permettait de monter l'eau afin de desservir la maison et les écuries par gravité. Le bâtiment est accompagné d'un curieux puits au toit d'écailles très pointu.

Chateau de Beaumont

Le Château de Saint Martin (privé) :

Château de Saint Martin

Vaste maison de l’époque de Louis XVIII appartenant à M. Dupond, descendant de la famille Arriveur, anciens seigneurs de Tallard.

L’édifice actuel est une grande bâtisse de pierre assez austère, comportant de nombreuses ouvertures sur sa façade. Le château est situé au fond d’un parc dans le hameau de St Martin.

La première pierre à la base de l'édifice porte l'inscription : Le 15 mai 1818, moi J.L.N. Arriveur, propriétaire de ce hameau et maire de St Etienne, j'ai posé la première pierre de cette maison. Que Dieu et les miens la conservent.

L'entrée du parc est précédée d'une élégante grille.

Les moulins :

- Le Moulin des Illons : il appartient aux familles Lartaux et Barbier depuis 1920 date à laquelle il ne fonctionnait déjà plus. Construit sur une dérivation de la Chalaronne, sur la rive gauche, il est aujourd'hui dans un état alarmant.

- Le moulin du Bourg : situé sur la rive gauche, il était alimenté par une dérivation de la Chalaronne qui prend naissance au "glacier des Illons". Il est en ruine suite à un incendie en 1966. Aujourd'hui il appartient à la famille Essertel.

- Le Moulin de Tourterelle : (en photo) sur la rive droite. Ce moulin a été magnifiquement restauré par M. et Mme Picabéa. On y remarque une voûte en briques sous laquelle passe l'eau de la dérivation et quelques anciens mécanismes.

- Les Moulins de Tallard : il s’agit de 2 moulins juxtaposés construits le long des Echudes. Ils appartiennent à plusieurs membres de la famille Piron. Aujourd’hui subsiste un vaste bâtiment, tous les mécanismes des moulins ont fonctionnés jusqu’en 1956 .