Accueil > OTSI

Parc industriel ActivalServicesCommercesArtisansEntreprisesPatrimoine CulturelPatrimoine NaturelVisites et balades natureVisites de l'Apothicairerie de ThoisseyHébergementsRestaurationContacts / demande de documentationVisites à proximité / transports et itinérairesUnion des Offices de Tourisme de la DombesActivités sportivesPêcheActivités MJCBibliothèquesCentre de loisirs LelexListe complète des associationsEmploiServices sociaux et assimilés - Services aux populationsLogementSanté / Centre Médico-socialEtablissements scolairesCantinesAssistantes MaternellesCentres de loisirsGarderies / Accueil périscolaireAvis de publicitéAvis d'attributionGarneransIlliatMOGNENEINSPeyzieux s/sSt Didier s/cSaint-EtienneThoisseyCommunauté de communes
Val de Saône Chalaronne
Economie Tourisme Loisirs/culture Santé/Social Enfance/Enseignement








Accueil | Tourisme | Union des Offices de Tourisme de la Dombes
UNION DES OFFICES DE TOURISME ET SYNDICATS D'INITIATIVE DE LA DOMBES




cliquez ici pour accéder aux coordonnées des Offices de Tourisme de la Dombes











La Dombes : Au pays des 1000 étangs




D’un point de vue géographique :
Vaste plateau argileux creusé de mille étangs, la Dombes prolonge les terres bressanes vers le sud. Avec l'affaissement progressif du plateau "en côtières", au sud, à l'est et à l'ouest, la Dombes rejoint les vallées du Rhône, de la rivière d'Ain et de la Saône, qui forment les limites au sein de leur lit.




D’un point de vue historique :
Dès le XIème siècle, des moines Bénédictins et Chartreux ont su aménager la nature et créer les premiers viviers à poissons. Du développement des étangs à leur assèchement abusif, l’homme et la nature mettront quelques siècles à trouver ensemble leur équilibre. 1200 étangs sont aujourd’hui entretenus et exploités selon le cycle traditionnel d’une rotation empoissonage-culture (évolage-assec).




Les étangs : mode de fonctionnement :
Alimentés par les eaux de pluie et de ruissellement les étangs sont souvent disposés en chapelet, barrés transversalement par une chaussée de terre argileuse au milieu de laquelle est placé le thou (vanne de vidange). A l’automne, le paysage dombiste vit au rythme des équipes de pêche qui vident successivement les étangs, rassemblent et trient le poisson. L’étang est ensuite remis en eau ou bien laissé à sec pour être cultivé en avoine ou maïs, nettoyé et re profilé jusqu’au prochain évolage.




Une faune exceptionnelle :
Avec une production annuelle de quelque 2000 tonnes, la Dombes est la première région piscicole, en eau douce, de France. Elle alimente les marchés français et étrangers en brochets, tanches, rotengles, gardons, et surtout en carpes.
Sédentaire ou migrateurs, les oiseaux les plus variés ont trouvé en Dombes une terre bénie pour se nourrir, s’abriter, se reproduire. 130 espèces, dont certaines rares et fragiles comme l’échasse blanche ou la nette rousse, y nichent régulièrement. Le Parc des oiseaux est sans doute un des parc ornithologiques les plus riches d’Europe avec une collection de 400 espèces et plus de 2000 oiseaux venus du monde entier.
Au pied des côtières, les plaines qui bordent le Dombes abritent aussi une flore et une faune exceptionnelles dans leurs brotteaux, lônes, prairies humides et parc nature.




Activités de pleine-nature :
La Dombes se découvre grâce à ses routes et itinéraires balisés, à vélo, à pied pour une découverte plus secrète de la vie qu’elle abrite, ou encore à cheval puisque la Dombes perpétue une tradition du cheval remontant au XVème siècle : la Dombes compte aujourd’hui quelques 140 éleveurs, disposant de centres d’équitation de qualité et proposant chaque année, aux amoureux du cheval, un grand nombre de courses et de manifestations hippiques. Golf et tous types de pêche sont également des pratiques courantes sur l'ensemble du territoire.




Un patrimoine de couleur brique :
Eglises, châteaux, tours et maisons fortes, construites en carrons, dominent le paysage de leurs carrures rouge brique. Les fermes en pisé, les maisons à colombages et les constructions anciennes au cœur de petites cités de caractère, sont également des éléments de patrimoine architectural qui attirent l’œil du visiteur; tandis que nos apothicaireries, cités fortifiées, monuments classés et musées traditionnels mettent en valeur les coutumes et les personnalités marquantes du territoire. De nombreux lavoirs, pigeonniers (Val de Saône), vieux puits et poypes (mottes cadastrales) se rencontrent aussi au détour des chemins.




Une gastronomie reconnue :
Carpe en croûte de sel, grenouilles en persillade, galette de Pérouges et gibier, autant de spécialités et produits du terroir qui font de la Dombes, une terre réputée pour ses producteurs et ses bonnes tables.














L'union des Offices de Tourisme et Syndicats d'Initiative de la Dombes :




L'Union des Offices de tourisme et Syndicats d'initiative de la Dombes assure la promotion et la mise en valeur de la destination " Dombes ", et ce par l'intermédiaire des différents Offices de tourisme et Syndicats d'initiatives du territoire :





▪ Office de Tourisme " Ars-Porte Ouest de la Dombes "
267 rue Jean-Marie Vianney
01480 ARS-SUR-FORMANS
Tél : 04 74 08 10 76
Fax : 04 74 08 15 42






mail : ot.ars.pod@wanadoo.fr




Site : www.cc-porteouestdeladombes.com





▪ Office de Tourisme Intercommunal Chalaronne Centre
Place du Champ de Foire
01400 CHÂTILLON-SUR-CHALARONNE
Tél : 04 74 55 02 27
Fax : 04 74 55 34 78





E-mail : officetourisme.chatillon@wanadoo.fr




Site : www.tourisme-en-dombes.org





▪ Office de Tourisme de Méximieux
1, rue de Genève - BP 64
01800 MEXIMIEUX
Tél : 04 74 61 11 11
Fax : 04 74 61 00 50





E-mail : office-de-tourisme-meximieux@wanadoo.fr




Site : www.mairie-meximieux.fr





▪ Office de Tourisme de Miribel et du plateau
1104, Grande Rue - BP 251
01702 MIRIBEL
Tél : 04 78 55 61 16
Fax : 04 78 55 26 50





E-mail : office.tourisme@cc-montluel.fr




Site : www.cc-miribel.fr





▪ Office de Tourisme de la Communauté de Communes du Canton de Montluel
Place Carnot - BP 126
01124 MONTLUEL Cedex
Tél : 09 75 28 27 72
Fax : 04 78 06 09 53





E-mail : office.tourisme@cc-montluel.fr




Site : www.tourisme.cc-montluel.fr





▪ Syndicat d'initiative de Neuville-les-Dames
Place de la Mairie
01400 NEUVILLE-LES-DAMES
Tél : 04 74 55 60 97
Fax : 04 74 55 64 51






▪ Syndicat d'initiative de Pérouges
Entrée de la cité
01800 PEROUGES
Tél / Fax : 04 74 46 70 84





E-mail : info@perouges.org




Site : www.perouges.org





▪ Office de Tourisme de Trévoux
Place du Pont - BP 108
01601 TREVOUX
Tél : 04 74 00 36 32
Fax : 04 74 00 08 05





E-mail : tourisme.trevoux@wanadoo.fr




Site : www.tourisme.fr/trevoux





▪ Office de Tourisme Centre Dombes-Villars-Chalamont
3, place de l'Hôtel de Ville
01330 VILLARS-LES-DOMBES
Tél : 04 74 98 06 29
Fax : 04 74 98 29 13





E-mail : ot.villarslesdombes@wanadoo.fr




Site : www.villars-les-dombes.com





▪ Office de Tourisme Val de Saône Chalaronne
37 Grande Rue
01140 THOISSEY
Tél : 04 74 04 90 17
Fax : 04 74 04 00 67





E-mail : tourisme-thoissey@wanadoo.fr




Site : www.cc-valdesaonechalaronne.com














Un peu d'Histoire... : la Principauté de Dombes :

La Dombes était au temps de Jules César peuplée par les Ambarres. Au Ve siècle, elle faisait partie du royaume des Burgondes. Lors du partage de Verdun en 843, elle revint à Lothaire Ier, c’est-à-dire à l’Empire. Mais l’éloignement du pouvoir causa la création de seigneuries qui s’érigèrent en sireries quasi-autonomes.

À la fin du XIIe siècle, les sires de Baugé et de Thoire et Villars se partageaient la région. Le mariage du 15 juillet 1218 entre la fille du sire de Baugé et Humbert V de Beaujeu fit passer la Dombes dans le domaine des Beaujeu jusqu’en 1400, où leurs terres passèrent aux Bourbons. La partie sud de la Dombes appartenait, elle, aux sires de Thoire et Villars, également possessionnés dans le Bugey.

À partir de l’avènement d’Humbert V de Thoire et Villars en 1300, la sirerie s’orienta progressivement vers la France (Humbert VI sera l’un des principaux artisans du rattachement du Dauphiné à la France en 1336 ; les trois derniers sires de Thoire et Villars servirent les rois de France durant la guerre de Cent Ans.

La Dombes souffrit de guerres entre les comtes de Savoie et les sires de Thoire et Villars (alliés au Dauphin et au comte de Chalon contre la Savoie) à partir de la fin du XIIIe siècle. En voulant aider Édouard, comte de Savoie contre Guigue V dauphin de Viennois, Humbert Ier de Beaujeu fut fait prisonnier à Varey en Bugey en 1325, durant la bataille de Varey. Il fut contraint de prêter hommage pour les seigneuries de Meximieux, Miribel et Bourg-Saint-Christophe à l’Est de la Dombes, et demanda au comte de Savoie un dédommagement. Les terres des sires de Thoire et Villars subirent, quant à elles, plusieurs chevauchées parties des terres des comtes de Savoie, jusqu’à ce que le climat ne s’apaise, aux alentours de 1355. Humbert VII de Thoire et Villars, n’ayant pas vu son fils unique lui survivre et se trouvant menacé par le duc de Bourgogne à qui il refusait de prêter hommage, vendit ses terres en 1402, les partageant entre les ducs de Savoie et de Bourbon (qui avaient obtenu le Beaujolais du dernier sir de Beaujeu en 1400 et pouvaient ainsi agrandir leurs terres vers l’est), se plaçant ainsi sous la protection de ces grands princes. Humbert VII de Thoire et Villars garda toutefois l’usufruit de ses terres jusqu’à sa mort en 1423.

En 1523, François Ier accusa le connétable de Bourbon de félonie, en vertu de quoi il confisqua ses terres dans le royaume de France et dépêcha une armée pour confisquer la partie de la Dombes lui appartenant, bien que, ces terres se trouvant côté Empire, la Saône fît frontière entre le royaume de France et le Saint Empire Romain Germanique. Il institua alors un Parlement afin d’administrer la Dombes en son nom : le parlement de Dombes qui siégea d’abord à Lyon, par " territoire emprunté ".

En 1560, François II rendit leurs possessions aux ducs de Bourbon qui récupérèrent également leurs possessions de Dombes. L’empereur n’ayant pas eu l’ambition de contrer le roi de France lorsqu’il avait confisqué ce territoire relevant pourtant de sa juridiction, les ducs de Bourbon érigèrent la Dombes en petite souveraineté indépendante dont Trévoux devint, suite logique à l’ampleur prise par la ville à la fin du Moyen Âge, la capitale.

On rassembla dès lors dans cette cité tous les organes nécessaires à la bonne administration d’un petit Etat: un hôpital y fut fondé par Anne-Marie-Louise d’Orléans, duchesse de Bourbon-Montpensier, sous l’impulsion de Claude Cachet de Garnerand, conseiller au parlement de Dombes.

Elle céda ensuite à Louis XIV, son cousin germain, la souveraineté de Dombes contre la libération du duc de Lauzun, dont elle était amoureuse.

Louis XIV ne rattacha pas la Dombes à la France, il l’attribua directement au duc du Maine, son fils illégitime avec Madame de Montespan qui en devint donc prince souverain. Le duc du Maine fit transférer le parlement de Dombes de Lyon à Trévoux, faisant bâtir à partir de 1696, un palais pour l’accueillir, que l’on peut encore visiter de nos jours. Il favorisa, de plus, l'imprimerie implantée à Trévoux où ne s’exerçait pas la censure du royaume de France, autorisant les Jésuites à y imprimer leurs Mémoires (journaux d’information et de critique scientifique, théologique, littéraire...). Plusieurs éditions du dictionnaire de Trévoux y furent également imprimées.

En 1762, le fils du duc du Maine, le comte d’Eu, échangea la souveraineté de Dombes à Louis XV contre des terres en Normandie où il était, par ailleurs, possessionné. Elle fut dès lors définitivement rattachée au royaume de France.

Au milieu du XIXe siècle des moines créèrent l’abbaye de Notre-Dame-des-Dombes au Plantay, afin d’aider à assainir la région marécageuse et limiter les effets de la malaria.





RETOUR EN HAUT DE PAGE
RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL




La communauté
de commune

L'info des Mairies

Garnerans
Thoissey
St Etienne s/c
St Didier s/c
Peyzieux s/s
Mogneneins
Illiat



Manifestations

Marchés publics

Contacts
Rechercher

Plan du site | Mentions légales | Powered geniecubetm
Parc industriel ActivalServicesCommercesArtisansEntreprisesPatrimoine CulturelPatrimoine NaturelVisites et balades natureVisites de l'Apothicairerie de ThoisseyHébergementsRestaurationContacts / demande de documentationVisites à proximité / transports et itinérairesUnion des Offices de Tourisme de la DombesActivités sportivesPêcheActivités MJCBibliothèquesCentre de loisirs LelexListe complète des associationsEmploiServices sociaux et assimilés - Services aux populationsLogementSanté / Centre Médico-socialEtablissements scolairesCantinesAssistantes MaternellesCentres de loisirsGarderies / Accueil périscolaireAvis de publicitéAvis d'attributionGarneransIlliatMOGNENEINSPeyzieux s/sSt Didier s/cSaint-EtienneThoissey